Bernard Buffet, rétrospective inédite au Seoul Arts Center

Cette rétrospective dédiée à l’oeuvre de Bernard Buffet est une première en Corée.
Le peintre, qui compte comme l’un des derniers artistes figuratifs en France, n’a jamais abandonné son style originel, même lors de l’avènement de la peinture abstraite.

Lorsque Bernard Buffet avait la trentaine, Picasso, déjà érigé en maître de la peinture, fêtait ses soixante-dix ans. A cette époque, Buffet était considéré comme le « seul concurrent » du maître.
D’après l’enquête du Connaissance des Arts magazine, Buffet a également été désigné à l’époque comme « l’artiste français le plus apprécié après la guerre ». Plus impressionnant encore, Buffet a reçu pas moins de deux médailles de la Légion d’honneur!

A l’occasion de cette exposition rétrospective de Bernard Buffet, le Seoul Arts Center présente des œuvres majeures du peintre, exposées dans d’autres institutions prestigieuses, dont le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, l’Hermitage et le musée Pouchkine.

Organisé selon une présentation chronologique, le parcours s’ouvre en 1940 au moment où ses œuvres renouvellent le sens de tout un répertoire de formes et d’objets. Il est à cette époque une étoile montante dans la nébuleuse artistique parisienne. Les années 50 illustrent l’apogée de son succès avec une production importante de natures mortes et de portraits illustrant la solitude de l’après-guerre.

Moment de débats autour de la question des réalismes, de la figuration et de l’abstraction, le contexte artistique de l’après-guerre sera évoqué.

Dans les années 1960, Buffet travailla sur des autoportraits et sur le portrait d’Annabel, sa muse et sa femme, et c’est à cette époque qu’il développa son célèbre thème du «cirque».
Au milieu du parcours, l’exposition déploie un magnifique paysage architectural, marqué par le style distinctif de l’artiste, fait de lignes fortes et de portraits aux couleurs vives, ainsi que des peintures basées sur la littérature comme Odyssey.
Enfin, la dernière section est composée des œuvres de Buffet sur les clowns, la mort et d’autres sujets.

Au total, 92 peintures à l’huile et des archives mémorables seront présentés dans cette exposition afin de rendre hommage au cheminement artistique de l’artiste à différentes périodes de sa vie.

Il s’agira de révéler le peintre comme un artiste paradoxal, qui se réfère à la peinture d’histoire à une époque de la disparition du sujet, qui allie peinture austère et aisance financière, grand succès public et rejet du monde de l’art.

Date

Du 8 juin au 15 septembre 2019

Ouvert de 11h à 20h00

Fermeture : lundi 24 juin, lundi 29 juillet et lundi 26 août.

Lieu

Seoul Arts Center –
Hangaram Arts Center Museum, 1F
2406 Nambusunhwan-ro, Seocho 3(sam)-dong, Seocho-gu, Seoul