Conférence de Dominique Perrault « Paris, Ile de la Cité, L’ile-monument »

Dominique Perrault, Groundscape Stories : Paris. Île de la Cité, the Monument Island.

Dominique Perrault, architecte de renommée internationale, donnera une conférence à l’Université nationale de Séoul organisée conjointement avec la Biennale d’architecture et d’urbanisme de Séoul, le jeudi 20 avril (19h), intitulée Dominique Perrault, Groundscape Stories : Paris. Île de la Cité, the Monument Island.

Celle-ci portera sur le concept qu’il explore et expérimente depuis des années au sein de ses projets, une architecture souterraine où il ne s’agit pas de vivre sous terre mais d’inscrire les lieux de vie dans la terre et dans son environnement. Ce concept de « Groundscape » s’est imposé comme le concept générique de l’architecte, un véritable programme. Il a fait l’objet d’un livre paru en décembre 2016, Groundscapes – autres topographies, aux éditions HYX. Ce livre rassemble des fictions qui prennent place pour l’essentiel à Paris, lieu de vie et territoire de son imaginaire. Ainsi, il propose une fiction de l’Arc de Triomphe posée sur une dalle de verre permettant de prolonger le monument, de dévoiler de nouveaux espaces, de mieux occuper ce qui existe déjà.

Dominique Perrault, né en 1953 à Clermont-Ferrand, a vu sa renommée s’accroître au fil des années, tant en France qu’à l’étranger. Diplômé de l’Ecole nationale des beaux-arts en 1978, puis de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées en 1979 et de l’EHESS en 1980, il crée en 1981 son agence DPA (Dominique Perrault Architecture) à Paris.

Sa carrière s’envole en 1989 lorsque, sélectionné par un jury international, il se voit confier la conception et réalisation de la Bibliothèque nationale de France, dernier des Grands Travaux mis en place par François Mitterrand. Celle-ci, constituée de 4 tours de 79 mètres de haut, et annonce les particularités propres à l’esthétique de Dominique Perrault : la côte de maille qu’il privilégie et la relation à la terre et au jardin.

D’autres projets novateurs où la terre sera creusée deviendront sa signature : le vélodrome et la piscine olympique de Berlin (1992-199) ; l’Université féminine Ewha (2004-2008). Celle-ci présente l’aspect d’un mont de terre traversé par une entaille donnant accès à l’établissement. Cette inversion de l’ordre établi, tant topologique que stylistique, deviendra la caractéristique fondamentale de la contribution de Dominique Perrault à l’architecture contemporaine.

Cette démarche, tant théorique que stylistique, il la partage au sein de la plateforme de recherche DPAX qu’il a créé : celle-ci, inspirée du modèle de l’agence qu’il a créé, associe penseurs, leaders, investisseurs, experts et artistes pour créer un nouveau terreau d’idées nouvelles. DPA Lab dispose d’une galerie de 400 m² au sein de l’agence où sont présentées les réalisations depuis les années 80 jusqu’aux maquettes et derniers concours. Il accueille notamment la collection Billarant, composée d’une quarantaine de pièces des plus grands noms de l’art conceptuel et minimal : Carl André, Daniel Buren, Donald Judd, François Morellet, Niele Toroni, etc.

L’ensemble de son œuvre a été récompensé en 2015 par le Praemium Imperiale, un des prix les plus prestigieux souvent présenté comme le Nobel des arts attribué par la Japan Art Association.

Il est membre du conseil scientifique de l’Atelier international du Grand Paris depuis 2012 et professeur d’architecture à l’École polytechnique fédérale de Lausanne.

Principales réalisations : Bibliothèque nationale de France (1995) ; La Grande Serre de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris (1997) ; Vélodrome et piscine olympique de Berlin (1999) ; Théâtre Nô, Niigata (2006) ; Cour de justice de l’Union européenne à Luxembourg (2008) ; Tour Fukoku (compagnie d’assurance) à Osaka (2010) ; Université féminine Ewha (2008) ; DC Tower 1 à Vienne (2014) ; Pavillon Urban Folly pour la Biennale du design à Gwangju (2011) ; Cité de la culture et des arts à Yeosu (2012) ; Tour Blade au Yongsan International Business District ; Grand théâtre d’Albi (2014) ; Hanwha Life Insurance Training Institute à Yongin (2016) ; Réhabilitation patrimoniale du Pavillon Dufour à Versailles (2016), de la Poste du Louvre (2018) et de l’hippodrome de Longchamp à Paris (2017).

Il a réalisé de nombreuses études urbaines en France, Chine, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Espagne, Luxembourg, Italie, Bulgarie, Suisse et Corée.

Acteur engagé de l’architecture contemporaine, Dominique Perrault, professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, conférencier en France et à l’étranger, est membre du Conseil scientifique de l’Atelier International du Grand Paris depuis 2012.

Date

Jeudi 20 avril

Heure

19h

Lieu

Seoul National University MoA Auditorium

Accès

Métro ligne 2 – Station Seoul national University (sortie 2)