Réflexion sur les enjeux féministes contemporains

Christine Detrez est une écrivaine et sociologue française. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure d’Ulm à Paris, après une agrégation de lettres classiques, Christine Détrez soutient une thèse de doctorat de sociologie en 1998 sous la direction de Christian Baudelot. Actuellement maîtresse de conférences en sociologie à l’Ecole normale supérieure de Lyon, elle partage son temps entre les recherches sociologiques, l’enseignement, l’écriture de romans, et diverses responsabilités administratives. Elle intervient dans de nombreuses conférences universitaires et lors de débats citoyens et associatifs.

Elle est l’auteur de nombreux ouvrages en sociologie de la culture et du genre, notamment Les femmes peuvent-elles être de Grands Hommes? (Belin, 2016), Quel genre ? (Thierry Magnier Editions, 2015), Sociologie de la culture (Armand Colin, 2014).

Pour sa première venue à Séoul, elle participera à 4 évènements autour de divers enjeux féministes contemporains.

Quel genre?

En France, le terme genre est apparu sur la scène publique et médiatique au début des années 2010, avec son introduction dans les manuels de SVT (sciences de la vie et de la terre) de première et les débats autour de la loi sur ?le mariage pour tous. Les opposant.e.s ont alors véhiculé l’idée que la notion de genre avait été importée des Etats-Unis de façon très récente, sans aucune réflexion ni appropriation par les sciences sociales françaises. Dans cette conférence, Christine Détrez reviendra sur l’histoire du concept de genre, son utilité et ses applications possibles pour penser la construction de nos identités sexuées.

*interprétation consécutive français-coréen.

Date

Mardi 6 novembre 2018, de 17h à 18h30

Lieu

Ewha Women’s University
Immungwan (salle #111)
Adresse : 52, Ewhayeodae-gil, Seodaemun-gu, Seoul

Inscriptions

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Les femmes peuvent-elles être de Grands Hommes ?

Sur l’effacement des femmes de l’histoire, des arts et des sciences

Pourquoi les femmes ne sont-elles pas reconnues et célébrées à l’égal des hommes ? Le génie a-t-il un sexe ? Les femmes illustres font figure d’exception, en littérature, dans les arts ou les sciences, sans parler de la vie publique. Des lois garantissent pourtant l’égalité d’accès des deux sexes à l’école et à l’université, dont les filles sortent plus nombreuses et plus diplômées que les garçons. Comment alors expliquer qu’il y ait toujours si peu de femmes célébrées ? C’est à ces questions que répondra la sociologue française Christine Detrez, qui fera également état des initiatives qui se multiplient pour donner la place qui leur revient aux femmes de talent. Des initiatives indispensables pour construire une société égalitaire.

*interprétation consécutive français-coréen.

Format
1h de conférence
30 min Q&A
Modératrice:  Mme LEE Sunjae (Manager, Media Accelerator « Mediati »)

Date

Mercredi 7 novembre 2018, de 19h30 à 21h00

Lieu

Kyobo Convention Hall  (23F),
Gwanghwamun Kyobo Building.
Adresse : 1 Jongno, Jongno-gu, Seoul

Inscriptions

COMPLET

Inscription obligatoire (places limitées)
hyelee@daesan.or.kr
(nom et prénom/numéro de portable/nombre de places (2 personnes maximum))

Débat: Une crise de la masculinité?

Ce que les réactions violentes contre le féminisme disent de la masculinité.

Le mouvement Megalia doit-il être rejeté en bloc ? Une star de K-Pop ne peut-elle être féminisme ? Ce débat se propose de disséquer la structure de la masculinité telle qu’elle est révélées dans les réactions violentes contre le féminisme. Comment définir le concept de masculinité ? Qu’est-ce que la crise de la masculinité dit sur lui ? Grâce aux éclairages d’experts français et coréens, nous nous proposons de comparer la forme que prend cette crise en France et en Corée et d’étudier comment le concept changeant de genre engendre une figure différente de la masculinité. La discussion (1h) sera suivie de 30 min de Q&A avec le public.

Intervenants:

-Mme Ji-Yeong Yun-Kim, professeure de philosophie féministe à l’institut  Body and Culture à l’université de Konkuk, docteur en philosophie de l’université Panthéon-Sorbonne, auteure de Le féminisme ineffaçable (Eunhaengnamu, 2018).

-M. Jeong-tae Roh, chroniqueur politique, spécialiste des sujets liés au féminisme et à la géopolitique, auteur de The Age of Disputants (Banbi, 2014) et A Myth of Tantalus (Workroom press, 2016).

-Mme Christine Détrez

Modératrice : Ms Haeryun Kang, Rédactrice en Chef Korea Exposé.

*Interprétation simultanée français-coréen

Inscriptions

Date

Jeudi 8 novembre 2018, de 19h à 20h30

Lieu

Konkuk University,
Industrial alliance building (auditorium # 223, rez-de-chaussée)
Adresse  : 120 Neungdong-ro, Gwangjin-gu, Seoul

Pourquoi offre-t-on des poupées aux filles et des voitures aux garçons ?

Réflexions sur le concept et les stéréotypes de genre

Christine Détrez s’interroge depuis longtemps sur les pratiques sociales et culturelles des adolescents. Cette fois, c’est la notion de genre qu’elle explore. En passant aussi par l’anthropologie et grâce à de nombreux exemples concrets et quotidiens, elle nous apprend à décrypter les expressions toutes faites, le fameux « bon sens » qui assigne leur place aux garçons et aux filles, se posant ainsi comme vérité biologique alors qu’une analyse précise démontre l’infondé des lieux communs. Inviter à la réflexion, tant cette question nous concerne toutes et tous, en tant qu’individu, en tant que parent -ou pas-, dans la place que l’on (se) permet d’avoir, dans la façon de se situer, dans le monde, vis-à-vis des autres et de soi, tel est le but de cette conférence basée sur l’ouvrage « Quel Genre? » (2015) de Christine Detrez.

Inscriptions

Date

Vendredi 9 novembre 2018, de 17h à 18h30