« die Winter » Stéphane Winter

A l’occasion du 15ème anniversaire de son festival annuel, « Les Rendez-vous de Busan », l’Alliance française de Busan met à l’honneur les interactions culturelles entre le monde francophone et la ville de Busan. L’exposition « die Winter », qu’elle présente dans la Galerie ART SPACE en collaboration avec le Musée GoEun de la Photographie, puise ses racines dans la propre histoire du photographe.

Né en Corée du Sud, à Busan, Stéphane Winter est adopté à l’âge d’un an par un couple de Suisses vivant dans la banlieue de Lausanne. Vers quinze ans, il commence à photographier ses parents adoptifs, ce qu’il continuera à faire durant vingt-cinq années, accumulant des milliers de clichés. Stéphane Winter s’est aussi inventé un rituel : tous les 21 décembre, le premier jour de l’hiver (la traduction de son nom de famille), il envoie à ses amis un portrait de ses parents sur lequel Robert et Pierrette font les zouaves. Ses images sont un mélange de mises en scène et d’instantanés qui témoignent de l’humour et de la tendresse de la vie quotidienne. En parallèle, ce travail documente, presque involontairement, l’adoption et l’intimité d’une famille suisse de classe moyenne à la fin du XXe siècle.

Cette exposition est organisée avec le soutien de l’Ambassade de France en Corée, de l’Ambassade de Suisse en Corée, et de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

Stéphane Winter est né en 1974 en Corée du Sud, à Busan, et a grandi dans la région de Lausanne, en Suisse. Il se forme d’abord en Chimie, ce qui l’amène à découvrir la photographie par ses procédés anciens, le développement noir et blanc et les produits chimiques. Il devient ensuite professeur de photographie à l’école de Vevey, où il s’est aussi formé aux techniques de l’image. Stéphane Winter s’implique dans des activités de photographe indépendant (presse, publicité, entreprise). Depuis 2015, il se consacre à ses travaux photographiques personnels, le plus souvent autobiographiques et réalisés sur le long terme. Son exposition « die Winter » a été présentée au Festival Images de Vevey, au Festival Circulation(s) à Paris, à la Galerie Coalmine à Winterthur et au Festival Panoramic à St Brieuc. Une première version de son livre « die Winter» est paru aux Editions GwinZegal en 2016.

Rencontre du photographe avec le public le 6 mai (Samedi) à 13h au Musée GoEun de la Photographie

Date

du 4 au 30 mai

Heure

Du mardi au dimanche, de 10h00 à 19h00

Lieu

ART SPACE Alliance française de Busan Haeundae