FESTIVAL DU FILM DE LA FRANCOPHONIE 2019

Organisé conjointement par les Ambassades des pays francophones en Corée et le Musée d’histoire de Séoul, le festival du film de la Francophonie vous propose de découvrir 6 films qui font vivre le français. De l’Amérique à l’Europe, ces films donnent à voir et entendre toute la diversité de la francophonie, des cultures et des villes qui la composent. Cette année l’accent a été mis sur des films familiaux ou proposant un traitement original de la ville, thématique célébrée par le Musée de la ville de Séoul. Drames, animation, fresques historiques ou portraits intimistes, cette sélection prodiguera des moments d’émotion, de rires et de découverte, pour tous les âges.

Date : Les 23, 24, 30 et 31 mars 2019
Lieu : Musée d’histoire de la ville de Séoul

Entrée gratuite

Le film Carpharnaüm est en version originale et ne sera ni parlé ni sous-titré en français. Les sous-titres seront en coréen.

Plus d’informations : http://www.museum.seoul.kr/www/board/NR_boardView.do?bbsCd=1018&seq=20190312151349625&sso=ok

Date

Les 23, 24, 30 et 31 mars 2019

Lieu

Musée d’histoire de la ville de Séoul

55 Saemunan-ro, Sajik-dong, Jongno-gu, Seoul

Un homme à la mer (Belgique)

2016 / 92 min / Drame / Déconseillé aux moins de 15 ans

De : Géraldine Doignon

Avec : Yoann Blanc, Jo Deseure

Mathieu est biologiste marin. A plus de 35 ans, il passe son temps sur son microscope, à découper de minuscules cadavres d’organismes marins. Il n’est pas heureux. Sa passion, c’était être en mer.

Mais un événement va brusquement changer sa vie : Christine, sa belle-mère, fugue. Attiré par cet élan et curieux de la comprendre, Mathieu part à sa recherche. Il va la retrouver dans une maison au bord de la mer et partager le même désir de reprendre sa vie en main.

Horaires de projection :

Dimanche 24 mars – 14h00
Dimanche 31 mars – 16h00

Les lettres de ma mère (Canada)

2017 / 86 min / Documentaire / Déconseillé aux moins de 12 ans

De : Serge Giguère

Dans les années 50, Antoinette Giguère a écrit 120 lettres, qui documentent tous les aspects de sa vie familiale, comme un film ininterrompu qui adopte son regard. A partir de ces lettres, le 15e fils d’Antoinette, le réalisateur Serge Giguère explore les joies et les tristesses de la vie rurale au Québec. Les Lettres de ma mère est le récit d’une époque plus simple, mais dont les valeurs et les luttes résonnent encore aujourd’hui. C’est aussi l’histoire d’une relation toujours particulière dans nos cœurs, celle qu’on a avec nos mères. Les Lettres de ma mère explorent la thématique universelle de la famille et de la joie, de la douleur et des difficultés de l’amour maternel.

(Film présenté à L’EBS International Documentary Festival 2018)

Horaires de projection :

Dimanche 24 mars – 18h
Samedi 30 mars – 14h

Dilili à Paris (France)

2018 / 95 min / Animation / Tout public

De : Michel Ocelot

Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active dans la lumière et le vivre-ensemble…

(Film présenté en Corée lors du Tour du cinéma français 2018)

Horaires de projection :

Samedi 23 mars – 16h
Dimanche 31 mars – 14h

Capharnaüm (Liban)

2018 / 120 min / Drame

Déconseillé aux moins de 15 ans

De : Nadine Labaki

Avec : Zain Al Rafeea, Yordanos Shifera

À l’intérieur d’un tribunal, Zain, un garçon de 12 ans, est présenté devant le juge. À la question :  » Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ? « , Zain lui répond :  » Pour m’avoir donné la vie ! « . Capharnaümretrace l’incroyable parcours de cet enfant en quête d’identité et qui se rebelle contre la vie qu’on cherche à lui imposer.

Horaires de projection :

Samedi 23 mars – 18h00
Samedi 30 mars – 18h00

Ce film sera projeté en version originale libanaise avec sous-titres coréens. Aucun doublage ou sous-titres français ne seront proposés.

Les rois Mongols (Québec)

2017 / 102 min / Drame / Déconseillé aux moins de 12 ans

De : Luc Picard

Avec : Milya Corbeil-Gauvreau, Anthony Bouchard, Alexis Guay

Montréal, octobre 1970. La famille de Manon, 12 ans, est sur le point d’éclater : elle et son petit frère Mimi seront placés en famille d’accueil. Manon est révoltée. Inspirée par l’actualité politique, elle élabore un plan et prend en otage une vieille femme, pour revendiquer le droit de choisir son avenir.

Aidée de ses cousins Martin et Denis, elle quitte la ville avec Mimi et la vieille dame, déterminée à trouver un refuge où ils seraient enfin tous libres et heureux. Le film offre ainsi un regard lucide d’enfants sur le monde adulte, ses mensonges et ses trahisons.

(Film présenté au Busan International Kids & Youth Film Festival 2018)

Horaires de projection :

Samedi 23 mars – 14h
Samedi 30 mars – 16h

Le vent tourne (Suisse)

2018 / 86 min / Drame / Déconseillé aux moins de 15 ans

De : Bettina Oberli

Avec : Mélanie Thierry

Pauline, une jeune paysanne, élève ses bêtes dans le respect de la nature. L’arrivée de Samuel, venu installer une éolienne, va bouleverser son couple, ses valeurs.

Horaires de projection :

Dimanche 24 mars – 16h
Dimanche 31 mars – 18h