PARIS, capitale mondiale des mathématiques

La Fondation Sciences Mathématiques de Paris  (FSMP) fédère des universités et établissements prestigieux de la capitale française. Elle s’appuie sur la tradition d’excellence de la France, dont l’école mathématique se place toujours en tête des classement mondiaux.

Au total, ce sont 18 établissements français qui figurent dans le top 100 des meilleurs établissements en mathématiques du classement thématique mondial des disciplines ARWU, publié par le cabinet Shanghai Ranking Consultancy. Ce palmarès classe plus de 4 000 universités, dans un total de 52 disciplines. Toutes disciplines confondues, 152 institutions françaises sont présentes dans ce classement et c’est en mathématiques que la France et Paris s’imposent. En 2017, 5 universités du réseau de la FSMP se situent dans le Top 100 : Sorbonne Université (nouveau nom de l’Université Pierre et Marie Curie) au 3e rang, l’Université Paris Diderot à la 25e place tandis que l’Université Paris Dauphine et l’Ecole Normale Supérieure occupent les 34e et 35e place et Paris Nord la 76e.

Ce palmarès thématique est l’occasion de rappeler aussi  que Sorbonne Université (anciennement Université Pierre et Marie Curie) figure également à la 3e place au classement du National Taiwan University Ranking (NTU Ranking) et toujours dans la discipline des mathématiques.

La FSMP finance et organise de nombreux programmes au service de la formation et de la recherche en mathématiques. Nous attirons votre attention en particulier sur son  programme Paris Graduate School of Mathematical Sciences (PGSM), qui offre des bourses de master et un accompagnement personnalisé à des étudiants du monde entier, sélectionnés sur critère d’excellence, pour suivre un master dans l’un des établissements partenaires. Les étudiants lauréats ont accès à une diversité d’enseignement qui n’existe nulle part ailleurs dans le monde, couvrant l’ensemble des mathématiques et de l’informatique fondamentale.

En plus de recevoir une bourse leur permettant de payer leur logement et leurs frais d’entretien, ils jouissent d’un suivi personnalisé par un tuteur, qui est un enseignant de leur établissement parisien d’accueil et qui les accompagne tout au long de l’année universitaire.

Plusieurs dispositifs d’allocation doctorales s’offrent également à eux pour la poursuite de leurs études.