« Les recherches du professeur K » de Kim Dong-in (Atelier des cahiers, 2017)

Les recherches du professeur K est un livre de Kim Dong-in, traduit par Simon Kim. Dans les nouvelles de Kim Dong-in, ce paysage idyllique évoquant un ordre ancien qui semble immuable, se retrouve dans la tourmente des années 1930, celle d’une société en mutation : l’urbanisation de Pyongyang avec le cloaque des bordels qui l’accompagne, les brimades et les humiliations du colonisateur nippon jusqu’à la perte totale de dignité des Coréens qui conduit à une emprise croissante des instincts sur les restes d’une poésie ancienne. C’est tout cela, avec sensibilité mais sans fausse pudeur, que Kim Dong-in décrit et qui fait de lui l’un des plus grands écrivains coréens de la période coloniale (1910-1945).

Date de parution

14.03.2017