Le palmarès des grands prix littéraires français 2018

« L’Eté des quatre rois » de Camille Pascal (Plon, 2018)

« Le Sillon » de Valérie Manteau (Le Tripode, 2018)

« Leurs enfants après eux »  de Nicolas Mathieu (Actes Sud, 2018)

« Idiotie »  de Pierre Guyotat (Grasset, 2018)

« Le Lambeau » de Philippe Lançon (Gallimard, 2018)

Cette semaine est particulièrement importante pour la scène littéraire française puisqu’elle marque l’annonce des lauréats des grands prix littéraires. Outre la reconnaissance des pairs, ces prix sont, en règle générale, l’assurance d’un succès en librairies. Ainsi, un Goncourt s’écoule en moyenne à plus de 400.000 exemplaires, le Renaudot à plus de 250.000, le Femina à 60.000 exemplaires et le Médicis à 45.000.

Grand Prix du Roman de l’Académie française : « L’Eté des quatre rois » de Camille Pascal (Plon, 2018)

Dans ce livre dense et érudit, Camille Pascal (50 ans) revient sur un épisode unique de l’histoire de France,  l’été 1830 durant lequel quatre souverains se sont succédé sur le trône de France.

Prix Fémina : « Le Lambeau » de Philippe Lançon (Gallimard, 2018) 

Le livre de Philippe Lançon (55 ans) revient de façon poignante sur l’attentat de Charlie Hebdo et raconte sa lente reconstruction après sa grave blessure au visage.

Prix Médicis : « Idiotie »  de Pierre Guyotat (Grasset, 2018) 

Pierre Guyotat (78 ans) a remporté le prix Médicis 2018 pour son roman « Idiotie », dans lequel il retrace son entrée dans l’âge adulte de ses 19 à ses 22 ans, son arrivée à Paris, sa découverte de la sexualité, et son départ pour l’Algérie en guerre.

Prix Renaudot: « Le Sillon » de Valérie Manteau (Le Tripode, 2018) 

Après « Calme et tranquille », « Le Sillon » est le second roman de Valérie Manteau (33 ans), dans lequel elle raconte le parcours de Hrant Dink, journaliste turco-arménien assassiné en 2007.

Prix Goncourt : « Leurs enfants après eux »  de Nicolas Mathieu (Actes Sud, 2018) 

Après son premier roman « Aux animaux la guerre », Nicolas Mathieu (40 ans) revient avec un magnifique roman qui, à travers les portraits d’une bande de jeunes dans une Lorraine désindustrialisée, raconte la France des années 90.

Prix Décembre : « François, portrait d’un absent » de Michaël Ferrier (Gallimard, 2018)

Tombeau pour son ami François Christophe, emporté avec Bahia, sa fille de douze ans, par une vague sur l’île de La Graciosa, aux Canaries le 26 décembre 2013, ce récit est celui du deuil, bien sûr, de la souffrance et de l’impossible séparation.

Calendrier des prix littéraires français

Grand Prix du Roman de l’Académie Française: 25 octobre 2018

Prix Femina: 5 novembre 2018

Prix Médicis: 6 novembre 2018

Prix Renaudot: 7 novembre 2018

Prix Goncourt: 7 novembre 2018

Prix Décembre: 8 novembre 2018