« FOCUS FRANCE » AU SALON INTERNATIONAL DU LIVRE DE SÉOUL

Dans le cadre de l’Année de la France en Corée, la France jouira du statut de « focus culturel » lors de l’édition 2016 du Salon international du livre de Séoul (15-19 juin). Professionnels ou amateurs, n’hésitez pas à venir faire un tour sur notre stand !

Préinscription pour l’entrée gratuite : du 1er mai au 22 mai 2016

Présentations des interventions d’auteurs

© Philippe Matsas / Opale / Leemage / Flammarion

© Philippe Matsas / Opale / Leemage / Flammarion

Antoine Laurain

Vendredi 17 juin 2016, de 15h à 16h30
COEX Hall A, Event Hall 2

Antoine Laurain, né à Paris au début des années 70 et passionné d’histoire de l’art et de cinéma, est l’auteur de plusieurs romans ayant connu, en France comme à l’étranger, un indéniable succès, parmi lesquels Le Chapeau de Mitterrand (2012) et La Femme au carnet rouge (2014), traduits respectivement dans dix-sept et quinze langues.

Le Chapeau de Mitterrand et La Femme au carnet rouge, qui paraîtront sous peu aux Editions Open Books, seront le sujet de la discussion que mènera l’auteur avec un panel varié d’interlocuteurs lors de sa participation au Salon international du livre de Séoul.

Conférence suivie d’une séance de dédicace sur le pavillon France (16h30 – 18h00)

Antoine Schaefers

Samedi 18 juin 2016, de 18h à 19h30
COEX Hall A, Event Hall 3

Doublement diplômé en cuisine et en pâtisserie, Antoine Schaefers est un ambassadeur de la cuisine française à l’étranger. Il a donné des cours au French Culinary Institute de New York et au French Food Culture Center de Tokyo ; à ce titre, il a obtenu la Légion d’honneur. Puis il a complété sa formation  chez Taillevent, restaurant à l’époque auréolé de trois étoiles. Maître cuisinier de France, Antoine est également un amoureux de la poésie, qu’il essaie de retransmettre  dans ses plats. Il affectionne tout particulièrement le Jardin du Luxembourg, où il puise son inspiration. A l’image de la célèbre madeleine de Proust, il tente de faire partager à ses convives l’émotion et le souvenir que procurent les saveurs perdues.

Le Grand Cours de Cuisine de FERRANDI, un livre de cuisine devenu best-seller en France, et, plus généralement, la gastronomie française, feront l’objet de la présentation que donnera Antoine Schaefers à l’occasion du Salon international du livre de Séoul.

Conférence précédée d’une séance de dédicace sur le pavillon France (17h – 18h)

Sébastien Falletti et Kim Eunsun

Dimanche 19 juin 2016, de 13h à 14h30
COEX Hall A, Event Hall 1

Agrégé d’histoire, Sebastien Falletti est né à Paris et a étudié à la Sorbonne ainsi qu’à la London School of Economics. Depuis 2014, il est le correspondant à Shanghai pour Le Figaro et Le Point, d’où il couvre la Chine et l’Asie orientale. Auparavant, il était correspondant à Séoul pendant cinq ans, suivant de près les deux Corées. Il est le co-auteur de 9 ans pour fuir l’enfer, le témoignage de la transfuge Nord-coréenne Ensun Kim, publié en 2012 chez Michel Lafon. Corée du Sud : le goût du miracle (2016, Nevicata)

Lors de leur intervention au Salon international du livre de Séoul, Sébastien Falletti et Kim Eunsun évoqueront, chacun son tour, leur ouvrage commun, Corée du nord. 9 ans pour fuir l’enfer, avant de répondre aux questions du public.

Conférence suivie d’une séance de signature sur le pavillon France (14h30 – 16h00)

CHEONG Soo-bok

Dimanche 19 juin 2016, de 10h30 à 11h30
COEX, Event Hall 3

Cheong Soo-bok est sociologue et écrivain ; il considère Paris comme sa seconde ville natale après Séoul. En 1982, il entame des études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et devient docteur en sociologie en 1988. L’année suivante, en 1989, il rentre en Corée et devient maître de conférences dans plusieurs  universités (dont Yonsei), avant de cesser ses activités en 1993.  Entre 2007 et 2009, il enseigne à l’EHESS en tant que professeur invité.  Il a publié plusieurs livres, dont Les Lieux parisiens – LEsthétique urbaine du souvenir et du paysage (traduction non officielle), publié en Corée en 2010 et La Quiétude de la Provence (traduction non officielle), paru en Corée en 2015.

La conférence de Cheong Soo-Bok portera sur les expériences personnelles de l’auteur, qui entretient des liens étroits avec la France (il a commencé à apprendre le français très jeune, avant de passer dix-sept ans en France). Il expliquera l’influence qu’ont eue l’histoire, la géographie, la culture et l’art français sur sa vie. Cheong Soo-Bok s’appuiera enfin sur son expérience personnelle afin de montrer de quelle façon la rencontre avec la France (et, bien sûr, le peuple français) peut affecter la vie d’un Coréen.

Les conférences auront lieu dans la salle de conférences de l’Institut français de Séoul

Mercredi 15 juin 2016, à 18h30 – 20h Antoine Schaefers
Jeudi 16 juin 2016, à 19h – 20h30 Antoine Laurain
Vendredi 17 juin 2016, à 18h30 Sébastien Falletti et Benjamin Joinau

Programme professionnel

Le marché du livre en France

Mercredi 15 juin, de 16h30 à 17h30
Event Hall 3

Jean Guy Boin
Joo Iroo 

Jean-Guy Boin, directeur général du BIEF présentera le marché du livre en France, et sera commenté par Iroo Joo, directeur général des éditions Moonji.

Traduction simultanée coréen-français

L’effet best-seller sur le marché de la littérature et de la littérature pour enfants en France et en Corée

Jeudi 16 juin, de 11h à 12h30
Event Hall 3

Florence Giry (Responsable des droits éditions Flammarion)
Lee Hyeonjung (Directrice éditoriale fiction étrangère, Munhakdongne)
Thierry Laroche (Directeur éditorial littérature jeunesse et bande-dessinnée – Gallimard Jeunesse)
Kim Ji-Eun (Auteur de livres pour enfants, critique littéraire, intervenante à l’Université de Hanshin sur les theories de l’écriture dans la littérature pour enfants)

La littérature et la littérature jeunesse sont particulièrement concernés par le phénomène de best-sellers et donc de polarisation des ventes autour de certains titres. Si l’on constate une baisse régulière du tirage moyen du nombre d’exemplaire, on remarque en contrepartie un accroissement de nombre de titres des best-sellers.  La diversité souffre donc, mais en est-il de même pour la lecture ? Les éditeurs peuvent-ils tourner ce phénomène à leur avantage ? Comment font-ils pour enthousiasmer leurs lecteurs, de l’adolescence jusqu’à l’âge adulte ?

Traduction simultanée coréen-français

Publier et diffuser les sciences humaines : quels formats pour quels lectorats ?

Jeudi 16 juin, de 17h30 à 19h00
Event Hall 3

Anne Madelain (Responsable des droits – Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales)
Delphine Ribouchon (Responsable des droits – La Découverte)
Chongsu Kim (Directeur général Hanul Publishing Company et Président du Korean Publishing Research Institute)
Eunho Lee (Chercheur – Kyobo Bookstore)

Bien que rivalisé par diverses autres formes de circulation du savoir, le livre demeure un vecteur stratégique des échanges intellectuels. Dans le cas des sciences humaines tout particulièrement, cette diversité leur confère une bonne accessibilité mais également un caractère très concurrentiel. Comment les éditeurs organisent-ils leur contenu pour trouver leur lectorat ? quelle place les nouvelles technologies occupent-elles sur le marché de l’édition en sciences humaines et sociales ?

L’édition coréenne et l’édition française connaissent-elles les mêmes phénomènes et comment les éditeurs évoluent-ils dans leur contexte respectif ?

Traduction simultanée coréen-français

Animations au Pavillon français (D3)

Heure du conte pour enfants

Samedi 18 juin 2016, de 16h à 17h30

Lecture en français et en coréen du Matelas Magique d’Anaïs Vaugelade, le livre pour enfants  par les animatrices française et coréenne. Les enfants vont fabriquer leur propre livre après la lecture.

Date

Du 15 au 19 juin 2016

Lieu

COEX Hall A