« Protocols for Techne: Time before the Separation »

Dans le cadre de la 9e édition du festival Artience Daejeon, qui met en dialogue l’art et la science, pensé comme une réelle opportunité de convergence et d’intégration, la Fondation culturelle de Daejeon s’associe à l’Institut français de Corée du Sud pour organiser une conférence internationale intitulée ‘Protocols for Techne: Time before the Separation’.

Le titre de cette conférence fait allusion à une époque où l’art et la science n’était pas séparés, et nous invite à penser les conditions de leur réunification, et quels seraient les protocoles requis pour que ces deux domaines d’application de l’intelligence et de la créativité humaine puissent à nouveau se rencontrer.

Cette conférence franco-coréenne sera modérée par Young-June Lee, directeur artistique du festival Artience et réunira d’éminents panélistes française et coréens. Elle posera les jalons des conditions de possibilité d’une convergence entre l’art et la science.

Programme 

13:00-13:20  Discours d’ouverture
Manu  Park (directeur de la Fondation culturelle de Daejeon)

13:20-13:50  “Ethics of Robotic Technology
Paul Dumouchel (philosophe des sciences, professeur à l’Université  Ritsumeikan, Kyoto)

13:50-14:20  “Reality of Development and Utilization of Robotics Technology
Park Chan Hoon (Chief of the Robot Mechatronics Lab, Korea Institute of Machinery and Materials)

14:20-14:40 : Pause

14:40-15:10  “From Plastic Surgery Monster to Post-Human—To Bow Politely to an Unpleasant Being
So Yeon (Studies of Science and Technology, Sookmyung Women’s University)

15:10-15:40  Co(AI)xistence
Justine Emard (artiste française)

15:40-16:10  “Between an Engineer and an Artist—Who Am I?“
Song Hojun (ingénieur-artiste coréen)

16:10-16:30 : Pause

16:30-17:30  Discussion

Date

Vendredi 11 octobre 2019
13h-18h

Lieu

Conference Hall, 2nd floor of The Exhibition Hall for the Modern History of Daejeon (The Old Chungnam Province Hall)

Contact

https://dcaf.or.kr

Langue

Interprétation simultanée anglais-coréen.

Biographies des participants

Paul Dumouchel a longtemps été professeur au département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal et est maintenant professeur au Graduate School of Core Ethics and Frontier Sciences de l’Université Ritsumeikan a Kyoto au Japon. Il est l’auteur de Émotions: essai sur le corps et le social (1995), avec Jean-Pierre Dupuy de L’enfer des Choses: René Girard et la logique de l’économie (1979), Le Sacrifice inutile. Essai sur la violence politique (2011). Récemment, il a publié avec Luisa Damanio Vivre avec les robots. Essai sur l’empathie artificielle (Seuil, 2016).  Ce livre dessine les traits d’une transformation technique, sociale et culturelle déjà en cours de réalisation, une relation de coévolution qui n’a jamais eu de précédent dans l’histoire de l’humanité. Ce livre a été publié en coréen par Heedam en mars 2019, avec le soutien de notre programme d’aide à la publication Sejong.

Justine Emard (née en 1987), artiste, explore les nouvelles relations qui s’instaurent entre nos existences et la technologie. En associant les différents médiums de l’image – de la photographie à la vidéo et la réalité virtuelle -, elle situe son travail au croisement entre la robotique, les objets, la vie organique et l’intelligence artificielle. Ses dispositifs prennent pour point de départ des expériences de Deep-Learning (apprentissage profond) et de dialogue entre l’homme et la machine. Depuis 2016, elle collabore avec des laboratoires scientifiques au Japon. Pour la création de ses films et installations vidéo Reborn et Co(AI)xistence, elle travaille avec Mirai Moriyama, acteur et danseur, ainsi que Alter, un robot humanoïde développé par les professeurs Takashi Ikegami et Hiroshi Ishiguro.

Depuis 2011, elle montre son travail lors d’expositions personnelles en France, Corée du Sud, Japon, Colombie, Suède et Italie. Elle a participe également à des expositions collectives.