Eric Faye en Corée du Sud

Éric Faye est un écrivain français. Il est également journaliste, rédacteur-traducteur aux bureaux parisiens de l’agence de presse Reuters, au service de l’actualité internationale. Eric Faye écrit à la fois des romans et des récits de voyage. Il a reçu le Grand Prix du roman de l’Académie française pour son livre Nagasaki, traduit en coréen en 2011. Son premier écrit de voyage, Mes trains de nuit (2005) s’inspire de ses nombreux voyages en Europe et en Asie de 1982 à 2005. Il fait l’objet d’une traduction en coréen 2007. En 2011, il cosigne, avec Christian Garcin, En descendant les fleuves – Carnets de l’Extrême-Orient russe (2011) qui raconte son périple du nord-est de la Sibérie à l’embouchure de l’Océan Arctique sur la rivière Iéna. En 2018, les deux auteurs cosignent Dans les pas d’Alexandra David-Néel, retraçant le chemin de la première femme exploratrice à avoir pénétré au Tibet. En 2016, il publie Eclipses Japonaises, qui raconte les disparition mystérieuses d’hommes et de femmes sur les côtes japonaises, enlevés par le régime nord-coréen.

Eric Faye viendra à la rencontre du public coréen du 18 au 21 février pour une série de rencontres littéraires au cours desquelles il dialoguera avec quelques-uns des plus grands écrivains sud-coréens.

Ecoutez son interview pour l’émission Séoulscope, KBS World Radio, du 18 février 2019 « Eric Faye, de l’histoire à la fiction ».

La presse coréenne en parle ! Retrouvez les articles de Newspaper, Joongang IlboInsightKTnews, 2 We newsYophap newsKorea lecture news

Newsprime, Fashion seoul, Hyundai Card !

Rencontre littéraire entre Eric Faye et Kim Tak-hwan

Entre histoire et fiction 

Né en 1968 en Corée du Sud, Kim Tak-hwan est un écrivain prolifique qui a publié de nombreux ouvrages de critique et de fiction, dont plusieurs romans historiques et fantastiques. Certains d’entre eux (par exemple L’immortel Yi Sun-sin) ont été adaptés pour la télévision et sont devenus de célèbres feuilletons diffusés notamment par la KBS. Il est lauréat du Prix Caméléon 2018 pour Les romans meurtriers.  C’est un excellent roman policier sur fond historique, qui a été publié en France aux éditions Philippe Piquier en mai 2010. Il s’agit d’un livre aux multiples facettes qui fait plonger le lecteur dans la Corée du XVIIIe siècle.

Ces deux auteurs qui écrivent souvent des œuvres basées sur des événements réels vont discuter sur le thème Entre fiction et histoire.

*Modération par Mme Baik Sunhee, traductrice du roman Nagasaki d’Eric Faye.
*Interprétation consécutive français-coréen par Mme Choi Mikyung.

Date

Lundi 18 février, de 16h à 17h30

Lieu

Seoul Metropolitan Library (Saenggak maru)
110 Sejong-daero, Taepyeongno 1(il)-ga, Jung-gu, Seoul
Tel : 02-2133-0308

La littérature de voyage sous le prisme des écrits d’Eric Faye

Pour l’écrivain voyageur Eric Faye, voyage et écriture vont de pair. Au cours de cette rencontre, il nous parlera du genre littéraire du récit de voyage au prisme de sa propre expérience de plus de trente ans de voyages et pourra donner des conseils aux voyageurs apprentis écrivains qui le souhaitent. Il nous parlera notamment de sa fascination pour l’Asie et l’Extrême-Orient, de sa démarche et du processus d’écriture propre à la littérature de voyage. Comment choisit-il ses destinations ? Prépare-t-il méticuleusement son itinéraire ou se laisse-t-il porter au gré de ses envies ? Prend-il le temps de noter ses impressions au fil du voyage ? Comment s’opère la transmutation de l’expérience au récit ?

*Interprétation consécutive français-coréen par Mme Lee Seula.

Inscriptions

Date

Mercredi 20 février, de 19h à 20h30

Lieu

Hyundai card Travel Library
18, 152 gil, Sunleung-ro, Gangnam-gu, Seoul
Tel : 02-3485-5509

Rencontre littéraire entre Eric Faye et Lee Seung-U

Figure majeure de la littérature coréenne, Lee Seung-U est né à Jangheung en 1959 en Corée du Sud. Après avoir suivi des études de théologie, il est devenu écrivain à temps plein et enseigne aujourd’hui la littérature coréenne et l’écriture. Auteur de plusieurs recueils de nouvelles et de romans, Lee Seung-U a obtenu plusieurs prix importants, dont le prestigieux prix Daesan (équivalent coréen du Goncourt) pour L’Envers de la vie.  Après le succès en France de La vie rêvée des plantes (Folio, 2009), Ici comme ailleurs a été publié en 2012 aux Éditions Zulma. Le Vieux Journal est son premier recueil de nouvelles traduit en français.

Eric Faye et Lee Seung-U vont discuter sur le thème Absence et incapacité à communiquer. 

*Modération et interprétation consécutive français-coréen par Mme Choi Mikyung, traductrice de nombreux ouvrages de Lee Seung-U.

Inscriptions

Date

Jeudi 21 février, de 19h30 à 21h

Lieu

Cafe Comma, Myungdong
28 Myungdong 8ga gil, Jung-gu, Seoul
(rez-de-chaussée, Hazzys Myungdong)
Métro ligne 4, station  Myungdong, sortie 9